Dignité humaine, Droits De l’homme et bioéthique : quel rapport ?

Auteurs

DOI:

https://doi.org/10.54695/jib.21.04.3356

Mots-clés:

Dignité, Droits de l’homme, Droit international.

Résumé

Les droits de l’homme sont intimement liés à la notion de dignité humaine, à tel
point qu’il est très difficile, voir impossible, de promouvoir leur respect sans faire
appel, au moins de manière implicite, à l’idée que chaque individu possède une
valeur intrinsèque en vertu de sa seule condition humaine. Ce rapport entre dignité
et droits est encore plus étroit dans le domaine de la bioéthique, qui touche
directement et intimement aux droits les plus fondamentaux de la personne
humaine, tel que le droit à la vie et à l’intégrité physique. Ce n’est donc pas par
hasard si les normes internationales relatives à la bioéthique accordent un rôle
central à la notion de dignité humaine. Toutefois, on ne doit pas attendre de la
dignité plus qu’elle ne peut donner ; elle est un « principe » et non pas une
« règle » ; elle exprime une valeur fondamentale et indique une direction à suivre,
mais elle ne détermine pas à elle seule le contenu d’une décision particulière.

Publiée

2010-12-01

Comment citer

Roberto ANDORNO. (2010). Dignité humaine, Droits De l’homme et bioéthique : quel rapport ?. Journal International De bioéthique Et d’éthique Des Sciences, 21(04), 10. https://doi.org/10.54695/jib.21.04.3356

Numéro

Rubrique

Articles