La théorie du Millefeuille revisitée : nouvelles perspectives théoriques pour comprendre l’effet millefeuille
Accès sous abonnement ou avec frais PDF (English) (EUR 5)

Mots-clés

Enterprise Social Media, Affordances vs. constraints, Millefeuille effect, Email and revised millefeuille theory Réseau social d’entreprise, Fonctionnalités, Effet millefeuille, Email et la théorie du millefeuille révisée

Comment citer

Nabila BOUKEF, & Mohamed-Hédi CHARKI. (2020). La théorie du Millefeuille revisitée : nouvelles perspectives théoriques pour comprendre l’effet millefeuille. Systèmes d’Information Et Management, 24(02). Consulté à l’adresse https://journaleska.com/index.php/sim/article/view/3338

Résumé

Les Réseaux Sociaux d’Entreprises (RSE) ont connu un récent essor et sont de plus en
plus présentés comme un alternatif à l’usage de l’email. Malgré l’intérêt croissant pour
ce nouveau medium, notre connaissance est encore limitée quant à l’intégration du RSE
dans l’ensemble du portefeuille des moyens de communication disponibles ainsi qu’à sa
capacité à remplacer l’usage de l’email. À travers notre approche enracinée et notre étude
de cas réalisée dans une multinationale spécialisée dans les produits de beauté et le bienêtre,
nous avons mis en évidence que le RSE se superpose aux médias existants, formant
ainsi un effet millefeuille.
En adoptant une approche enracinée, nous avons expliqué l’effet millefeuille dans le cas
spécifique du RSE vs email et proposé une version révisée de la théorie du millefeuille. Nous
montrons que l’effet millefeuille résulte de la négociation des fonctionnalités matérielles
du RSE ainsi que celles de l’email. Cette négociation se fait en tenant compte des normes
de communication et du contexte d’utilisation des TI. Nous mettons en évidence l’intérêt
d’un réel engagement des managers dans l’utilisation du RSE qui va au-delà du simple
parrainage du nouveau médium.
À travers cet article, nous proposons une version révisée de la théorie du millefeuille en
mettant en évidence trois perspectives théoriques : il s’agit des fonctionnalités matérielles du
portefeuille des médias, les normes de communication et enfin le contexte d’utilisation des
TI. Nous contribuons à la littérature en SI en proposant une version révisée de la théorie
du millefeuille qui intègre la perspective de l’affordance. Nous mettons ainsi en évidence
que la prise en compte des fonctionnalités matérielles des médias constituant le portefeuille
des moyens de communication et comment celles-ci sont appropriées par les utilisateurs,
permet une meilleure compréhension de l’effet millefeuille. Notre article permet également
de mettre en avant des recommandations managériales pour aider les managers à mieux
faire face à la multiplication des médias disponibles et limiter ainsi les risques liés à l’effet
millefeuille.

Accès sous abonnement ou avec frais PDF (English) (EUR 5)