y a-t-il mort avec Dignité Dans la méDecine D’aujourD’hui ?

Auteurs

  • Iva Sorta-BIlajac
  • Ivan Segota, PhD

DOI:

https://doi.org/10.54695/jib.21.04.3364

Mots-clés:

Dignité, Mort, Attitude envers la mort, traitement inutile, Prolongation de la vie, Acharnement thérapeutique, Euthanasie

Résumé

Cet article aborde une des questions qui existent depuis toujours en philosophie,
en théologie, en (bio)éthique et en médecine, à savoir, la question de la mort et
de la fin de vie, en la plaçant dans un contexte moderne. C’est à dire que la
médecine contemporaine avec ses connaissances croissantes dans le domaine de
la science biomédicale et de la technologie a besoin d’une nouvelle approche
pour la délibération de ses objectifs. Aujourd’hui, plus que jamais, ces objectifs
ont besoin d’être révisés d’un point de vue multidisciplinaire. Précisément dans
le contexte de ces objectifs, la question de la mort et de la fin de vie devrait être
abordée, en tenant compte de quatre entités connues de la bioéthique clinique, à
savoir, le classement bioéthique de la mort et de la fin de vie : l’euthanasie, la
mysthanasie, la dysthanasie et l’orthothanasie

Publiée

2010-12-01

Comment citer

Iva Sorta-BIlajac, & Ivan Segota, PhD. (2010). y a-t-il mort avec Dignité Dans la méDecine D’aujourD’hui ?. Journal International De bioéthique Et d’éthique Des Sciences, 21(04), 8. https://doi.org/10.54695/jib.21.04.3364

Numéro

Rubrique

Articles