PENSER LA PLATEFORME UBER AU PRISME DE L’ÉPISTÉMOLOGIE DE LA COMMUNICATION ORGANISATIONNELLE

Auteurs

  • Sylvie ALEMANNO Professeure des Universités en Sciences de l’information et de la communication, Conservatoire National des Arts et Métiers, Laboratoire DICEN-IDF – Paris L’ordre des auteurs suit l’ordre alphabétique.
  • Salma EL BOURKADI Maître de Conférences en Sciences de l’information et de la communication, Université de Lille, Laboratoire Gériico – Lille

Mots-clés:

plateforme marchande, VTC, ACO, CCO, hyper-rationalisation

Résumé

Nous considérons les plateformes numériques marchandes comme de nouvelles formes organisationnelles, marquées par un organizing managérial et caractérisées par une forte dimension matérielle (par opposition à humaine). Nous observerons les processus info-communicationnels qui régissent la plateforme du transport de personnes VTC (véhicule de transport avec chauffeur) Uber et sa nature sociotechnique, les incidences sur les acteurs humains qui y participent, ses modalités spécifiques de médiation à partir de l’éclairage de deux approches de la communication dite organisationnelle : la Communication Constitutive des Organisations (CCO) et les Approches Communicationnelles des Organisations (ACO). Des entretiens semi-directifs de type récit de vie montrent une hyper-rationalisation par des procès informationnels organisants.

Publiée

2023-04-26

Comment citer

Sylvie ALEMANNO, & Salma EL BOURKADI. (2023). PENSER LA PLATEFORME UBER AU PRISME DE L’ÉPISTÉMOLOGIE DE LA COMMUNICATION ORGANISATIONNELLE. COMMUNICATION & MANAGEMENT, 20(1), 103. Consulté à l’adresse https://journaleska.com/index.php/cm/article/view/8957

Numéro

Rubrique

Articles