L’ostéoporose interpelle le chirurgien orthopédiste

Auteurs

DOI:

https://doi.org/10.54695/rhh.26.01.4262

Mots-clés:

Ostéoporose, Chirurgien orthopédiste, Fracture, Fracture de fragilité.

Résumé

L’ostéoporose, altération au long cours, compromettant la solidité squelettique est une pathologie
de fréquence importante et toujours croissante. Il
s’agit du type même de maladie sous-diagnostiquée
car longtemps silencieuse. Le Chirurgien
Orthopédiste est un observateur privilégié de cette
affection car l’événement révélateur de cette dernière est la fracture plus spécifiquement la fracture
de fragilité. Cette dégradation de la qualité mécanique squelettique impose au chirurgien de nombreux ajustements tant dans son rôle de conseil du
Patient que dans son rôle d’exécutant d’une prestation technique de réparation de l’élément squelettique fracturé. Ces ajustements nécessitent de s’intégrer dans un effort de collaboration médicale
pluridisciplinaire motivé et suffisamment convaincant pour enrôler l’entière coopération du Patient
lui-même.

Publiée

2013-03-01

Numéro

Rubrique

Articles